Auteurs

Dr. Lanfranco Aceti works as an academic, artist and curator. He is Associate Professor in Contemporary Art and Digital Culture at the Faculty of Arts and Social Sciences, Sabanci University, Istanbul, and Editor in Chief of the Leonardo Electronic Almanac. He has written for Leonardo and Art Inquiry and his interdisciplinary research focuses on the intersection between digital arts, visual culture and new media technologies.


Contact mail :

lanfranco.aceti(at)leoalmanac.org


Site Internet :

http://www.lanfrancoaceti.com ; http://www.leoalmanac.org


Article rédigé :

A web of pixelated textures and intricate behaviors

Docteur ingénieur INPG Grenoble (1987), quinze ans de recherche et développement dans les domaines des nouvelles technologies en entreprise ; spécialiste de l’économie de la connaissance, auteur d’ouvrages et conférences sur ce sujet, notamment à Science Po. Par ailleurs écrivain, comédien, metteur en scène, Master Arts du Spectacle (2007), doctorant en études théâtrales sous la direction de Marie-Madeleine Mervant-Roux (laboratoire ARIAS, CNRS) à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, sur le thème « Masques et Doubles sur la scène contemporaine – anthropologie d’un théâtre d’effigies ».


Contact mail :

jfballay(at)orange.fr



Article rédigé :

La chair du masque numérique : du visible à l’invisible

Tiziana Nicoletta Beltrame est doctorante au sein du Laboratoire d’Ethnologie et Sociologie Comparative de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, allocataire de recherche 2007-2010 de la Région Ile-de-France et doctorante en cotutelle avec l’université de Pérouse (Italie) dans le cadre de la convention européenne AEDE (Anthropologie et Ethnologie Doctorat Européen).


Contact mail :

belletrame(at)gmail.com



Article rédigé :

Les trames matérielles et sociales de l’image numérique

Yaël Ben Nun est doctorante à l’Université Paris VIII Vincennes Saint Denis. Après avoir obtenu son Master de cinéma à l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle en se spécialisant dans l’esthétique du cinéma d’animation (animation américaine et japonaise), ses recherches portent aujourd’hui sur l’œuvre du réalisateur de dessins animés japonais Satoshi Kon.


Contact mail :

yaeli_bn(at)hotmail.com



Article rédigé :

Dialogue entre virtualité et quotidienneté : Perfect Blue de Satoshi Kon

Doctorante en sociologie sous la direction des Professeurs Pierre Musso et Armel Huet à l’Université Haute-Bretagne de Rennes 2. Consécutivement, Attachée d’enseignement de Recherches en Sciences de l’éducation 2007-2008 et en Sociologie 2008-2009. Spécialisée dans les TIC appliquée à la Santé sur le volet maintien et/ou suivi à domicile des patients. Publications : « La télémédecine à travers le projet Altermed : télécommunications et enjeux territoriaux », in Pierre-Noel Favennec dir., Communications et territoires, Paris, Hermes, coll. Lavoisier, 2006 ; « La télémédecine de l’objet technique à l’objet social », in L. Vieira et N.Pinède-Wojciechowski dir., Enjeux et usages des TIC : aspects sociaux et culturels, t.2, Bordeaux, PUB, 2005 ; « La télémédecine ou la double exclusion du médecin et du patient”, Quaderni, n°62, 2007 ; “La télémédecine de l’objet technique à l’objet social”, Sociologie Santé, n°25, 2006.




Article rédigé :

La télémédecine à domicile : la santé virtuelle au quotidien

Marta Boni est allocataire de recherche à Paris 3, ED 267, Etudes Cinématographiques, où elle travaille sur le récit transmédial Romanzo Criminale et sa réception, explorant notamment les « usages » des films et des séries sur Internet. Elle a créé et co-animé un groupe de travail autour d’un site Web pour expérimenter des méthodes d’enquête sur des pratiques de spectateurs. Ce projet a été labellisé « innovant » et a obtenu un financement du Conseil Scientifique de l’Université Paris 3.


Contact mail :

boni.marta(at)yahoo.com


Site Internet :

http://www.cherfilm.com ; http://twitter.com/CherFilm


Article rédigé :

Des spectateurs virtuels ? Expérience filmique et rites d’interaction sur le Web

Catherine Bouko est Docteur en Arts du spectacle et travaille au sein de la filière Spectacle vivant de l’Université Libre de Bruxelles. Ses travaux portent essentiellement sur la réception des spectacles interartistiques ou intermédiaux contemporains. Elle a publié l’ouvrage Théâtre et Réception. Le Spectateur postdramatique aux Editions Peter Lang.




Article rédigé :

Les parcours immersifs et l’expérience quotidienne de la marche

Jacques Brunet-Georget achève une thèse, au sein du laboratoire LNS (« Lumières, nature, société »), portant sur les modifications du statut et des usages corps dans le champ contemporain. Il est chargé de cours en Philosophie à l’Université Bordeaux III. A publié notamment : « De la chirurgie esthétique à Orlan : corps performant ou corps performé ? », Revue Interrogations, n°7, décembre 2008 ; « La honte au corps : vers le réel de la performance S/M », Genre, sexualité et société, n°2, décembre 2009



Site Internet :

http://www.revue-interrogations.org ; http://www.revue-chimeres.fr ; http://gss.revues.org ; http://e-lla.univ-provence.fr


Article rédigé :

Corps et surfaces vidéoludiques : y a-t-il une « réalité du virtuel » ?

Marie-Laure Cazin est réalisatrice et artiste numérique. Elle enseigne à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts du Mans et à l’UFR d’Arts Plastiques de l’Université Panthéon-Sorbonne, Paris 1. Après des études à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Paris et un post-diplôme Fine Arts à la Jan van Eyck Akademie aux Pays-Bas, elle s’oriente vers le cinéma et l’art numérique au Fresnoy, studio national des arts contemporains.
Son travail a été présenté dans de nombreuses galeries, musées et festivals de cinéma (Kunsthalle de Basel en Suisse, Deweer Art Gallery en Belgique, Musée du Jeu de Paume à Paris, festival international de Locarno en Suisse, Mostra de Sao Paolo au Brésil…). Plus récemment elle développe des dispositifs cinématographiques expérimentaux et performatifs, les Living Cinema, au croisement du cinéma, du spectacle vivant et de l’art numérique. Plusieurs de ses projets sont dits art-science, faisant l’objet de collaborations avec des équipes scientifiques transdisciplinaires.



Site Internet :

http://www.marielaurecazin.net


Article rédigé :

Les corps invisibles dans le Cinéma émotif

Anouk Cohen, doctorante et allocataire de recherche au sein du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative de Paris Ouest Nanterre la Défense, réalise une étude sur les pratiques du livre, de la lecture et de l’écriture au Maroc. Anthropologie. Publications : « Quelles histoires pour un musée de l’immigration à Paris ! », in Michèle Baussant (dir.), Mémoires plurielles, mémoires en conflit, Revue Ethnologie française, 2007/3, Paris. ; « Quels usages de la bibliothèque au Maroc ? », in Juliette Dutour et Vincent Auzas (dir.), La bibliothèque (auto)portrait, Revue Conserveries mémorielles, Bogumil Jewsiewicki (dir), n°5, 1/2008, Laval ; et quatre articles à paraître en 2010 et 2011.


Contact mail :

anouk.cohen(at)wanadoo.fr



Article rédigé :

Texture de la page numérique

Delphine Colin est professeure agrégée et docteure en arts plastiques. Elle mène une réflexion sur l’autoportrait à travers sa pratique artistique et dans sa thèse intitulée L’autoportrait et la déchirure du réel à travers la photographie et la vidéo (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Mars 2010). Elle poursuit ses questionnements à travers différents articles sur l’intime, le monstrueux dans l’autoportrait, la représentation de la féminité dans l’art contemporain, et sur les rapports entre réel et image dans les pratiques numériques. Par ailleurs, active dans le champ artistique contemporain, elle a eu plusieurs vidéos projetées dans des galeries et des festivals en France et à l‘étranger, et ses photographies ont été exposées dans différents lieux parisiens.



Site Internet :

http://delcolin.over-blog.com/


Article rédigé :

L’autoportrait numérique comme réminiscences archaïques
Le numérique et l’empiètement

Alexandre Coutant est maître de conférence, au laboratoire LASELDI (équipe OUN) de l’Université de Franche-Comté. Il poursuit des recherches sur l’appropriation des TIC et les enjeux sociaux, économiques, organisationnels et éthiques qui y sont associés dans une perspective sociotechnique et dans le cadre de projets de recherche interdisciplinaires mobilisant principalement les sciences de l’information et de la communication, les sciences de gestion, l’informatique et la sociologie.


Contact mail :

coutant.alexandre(at)gmail.com


Site Internet :

http://fr.linkedin.com/pub/alexandre-coutant/a/814/982


Article rédigé :

Les activités quotidiennes des jeunes sur les réseaux socionumériques : typologie et enjeux

Sabine Dizel est docteure en Arts et sciences de l’art, spécialité Arts plastiques (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Sa thèse, Une rêverie photoélectrique. Sténopé et saisie numérique (2010), est publiée par l’ANRT. Elle est diplômée des Arts Décoratifs (ENSAD, 1995) et coordonne la photographie au sein du Pôle Numérique des Beaux-arts de Paris. Ses expérimentations avec sténopés, qui donnent lieu à des expositions régulières, alimentent et sont alimentées par ses recherches théoriques sur le sujet.


Contact mail :

sadibidules(at)gmail.com


Site Internet :

http://www.sadibidules.com


Article rédigé :

Entre archaïsme et modernité, une pratique contemporaine de la sténopéphotographie

Cécile Estival a fait son doctorat d’anthropologie au CERMES (Centre de Recherche Médecine, Sciences, Santé et Société – CNRS, EHESS, INSERM). Elle travaille actuellement dans une société de conseil spécialisée dans le secteur de la santé. Elle a publié, notamment, Corps, imagerie médicale et relation soignant-soigné. Etude anthropologique en centre de cancérologie, Paris, Seli Arslan, 2009.


Contact mail :

cecile.estival(at)sfr.fr



Article rédigé :

La numérisation des images dans le quotidien des soignants : incidences sur la perception du corps et sur les interactions entre soignants et patients

Maître de conférences en Esthétique et sciences de l’Art à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, agrégée en arts appliqués, Sophie Fétro est spécialisée dans les domaines du design et de l’architecture. Elle développe un travail théorique critique qui porte en particulier sur les outils numériques d’aide à la conception et à la fabrication. Attentive à des démarches en marge, favorisant les initiatives alternatives telles que les fab labs (« Laboratoires de Fabrication »), elle soutient un design qui interroge les normes et tend à dépasser les habitudes productives.




Article rédigé :

Imprévu et indétermination numériques en design

Virginie Foloppe est ATER en licence et en master recherche d’Arts Plastiques ainsi qu'en master pro création numérique à l’Université de Valenciennes. Ses séminaires analysent la création via les nouveaux écrans, la fabrique des avatars, la chair du numérique, les représentations contemporaines du sexe féminin et la poïétique du genre. Actuellement, elle expérimente l’écriture de Désincarnée. Cet Ebook s’esquisse dans deux profils fictifs créés sur Facebook à partir du nom de personnages secondaires de L’amant de Marguerite Duras, Marie Carpenter et Betty Fernandez. Quotidiennement, tour à tour l’une ou l’autre de ses persona virtuelles, parfois les deux à la fois, l’auteur écrit sur les Timelines des « nouveaux journaux » du célèbre réseau social. Elle retravaille ensuite ses posts pour une publication numérique.


Contact mail :

virginie.foloppe(at)yahoo.fr


Site Internet :

http://virginie.foloppe.pagesperso-orange.fr


Article rédigé :

Grégory Chatonsky : la personne désincarnée

Jean-Paul Fourmentraux est sociologue, Maître de Conférences (HDR) à l’Université Lille 3 et chercheur associé à l’EHESS - Centre d’Études Sociologiques et Politique (CNRS).


Contact mail :

jean-paul.fourmentraux(at)ehess.fr



Article rédigé :

Archéologie du Net art Créations collectives et œuvres inachevées

Chloé Galibert-Laîné prépare actuellement un doctorat de recherche et création sur les souvenirs de films à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, au sein de l’équipe d’accueil SACRe, sous la direction de Dork Zabunyan (professeur de cinéma à Paris VIII) et Jérôme Sackur (directeur d’études en psychologie cognitive à l’EHESS). Titulaire d’un master en études cinématographiques (Paris VII) et d’un master en sociologie (EHESS), elle est également réalisatrice de court-métrages et produit des vidéo-essais critiques pour le magasine nord-américain Fandor.




Article rédigé :

La vidéo amateur comme hors-écran du cinéma hollywoodien. Réflexions sur Transformers : the Premake (Kevin B. Lee, 2014)

Julien Garnier est doctorant en sociologie, en cotutelle entre l’université de Caen (groupe identité-subjectivité) et l’université du Québec à Montréal. Sa recherche porte sur le rapport entre innovations socio-techniques, identité et organisation du territoire. Publications : « Formes de la quotidienneté virtuelle contemporaine : une cause du sentiment de peur ? », Réel-virtuel, n°2, « Virtualité et quotidienneté », mars 2011 ; « Identité narrative et internet : Quel concept pour quelle réalité ? », Recherches en communication, n°36, « Médias et culture de soi », 2011, p.149-164.




Article rédigé :

Formes de la quotidienneté virtuelle contemporaine : une cause du sentiment de peur ?
Une lecture de l’imprévisibilité socio-technique

Anne Gateau est Docteure en Arts Plastiques (thèse intitulée Le monumental, la mètis la trame, Paris I Panthéon Sorbonne, sous la direction d’Éliane Chiron), artiste plasticienne et assistante d’architecte. Elle mène une réflexion sur la ligne graphique, l’architecture et la mémoire à travers sa pratique artistique. Elle expose ses installations dans de nombreuses manifestations artistiques en France et à l’étranger.




Article rédigé :

De la texture du temps dans La Recherche proustienne à la mémoire numérique

Docteur en Design et Arts Plastiques, thèse intitulée : Les lieux de l’objet - Entre-deux et schize : la diffraction du réel, sous la direction de Eric Vandecasteele, Université Jean Monnet, Saint-Etienne. Rattachée au laboratoire du CIEREC (Centre Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur l’Expression Contemporaine EA n°3068). Chargée de cours en "Pratique du design" et en "Esthétique et Philosophie du design" au sein du département d’Arts Plastiques de l’Université Jean Monnet de Saint Etienne.



Site Internet :

http://www.audegentil.com


Article rédigé :

Processus de conception numériques en design, entre réalité virtuelle et réalité matérielle : la question du lieu d’apparition de l’objet.

Karleen Groupierre est doctorante dans le groupe de recherche INREV (Images Numériques et Réalité Virtuelle). Dans le cadre de sa thèse, elle mène une recherche sur les productions transmédias : en quoi le transmédia renouvelle-t-il le potentiel immersif de la fiction dans la création multisupport ? Artiste spécialisée dans les médias numériques multisupports, elle a réalisé plusieurs installations artistiques interactives et numériques exposées lors de nombreuses manifestations telles que Les Bains Numériques, le WIF (Webdesgin International Festival), l’ICEC (International Conference on Entertainment Computing), l’exposition Le virtuel, une réalité ? au Réfectoire des Cordeliers, etc. Ces installations artistiques ont été récompensées par les 1er et 2nd prix Village de la création lors des 11ème et 12ème Laval Virtual (Rencontre internationale de la réalité virtuelle et des technologies convergentes), et le Prix du Cube, expression artistique du 3D Cube, centre de création numérique, en 2009 et 2010.


Contact mail :

karlenn.group(at)gmail.com


Site Internet :

http://karleen.fr ; http://www.armaghia.fr


Article rédigé :
  • Création et direction de personnages Ghost Invaders - Les Mystères de la Basilique

Agrégé et docteur en philosophie, chercheur associé au HAR (Histoire des arts et des représentations), section « Esthétique et philosophie de l’art », Université Paris Ouest Nanterre.

Ouvrages publiés :
-Vers une philosophie matérialiste de la représentation
-Représentation et anti-représentation : des beaux-arts à l’art contemporain
-Arts assistés par machine et art contemporain
-Dynamique des formes et représentation : pour une biopsychologie de la pensée
-Psychanalyse et biologie
-Philosophie biosymbolique de l’humain et représentation du réel

Conférence récente : "Onto-esthétique instaurative, multi-réalisme du fantomal et fictions filmiques" (Société Française d’Esthétique, Colloque "Etienne Souriau : de l’esthétique au cinéma", juin 2016).




Article rédigé :

Anthropologue, chercheure au CNRS et membre du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative, Sophie Houdart s’intéresse aux pratiques d’innovation et de création dans le Japon contemporain. A l’issue d’une première étude portant sur un laboratoire de génétique (La cour des miracles. Ethnologie d’un laboratoire japonais, Ed. CNRS, 2007), elle a travaillé sur les pratiques architecturales (Kuma Kengo. Une monographie décalée, Ed Donner Lieu, 2009) et entreprend aujourd’hui des recherches sur l’art numérique.


Contact mail :

sophie.houdart(at)mae.u-paris10.fr



Article rédigé :
  • Pixelliser. Pour une pragmatique de la disparition

Nikoleta Kerinska est doctorante en Arts et Sciences de l’art à l’Université de Paris I. Sa ligne de recherche concerne l’art numérique, la réalité virtuelle et l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les projets artistiques. Elle participe au groupe de recherche « Fiction Interaction » (Université Paris I, coordination M. B. Guelton). Dernières publications : « Je est un autre : projections identitaires dans les mondes de réalité virtuelle en ligne » in Nouvelles technologies du soi, mobilités et (co-)constructions identitaires, Ed. Fred Dervin & Yasmine Abbas, Department of French Studies, University of Turku, Finland, 2009 ; « Anselm Kiefer at the Grand Palais : tangible firmaments » in Perfect Day Magazine, n°1, London, 2009.


Contact mail :

nkerinska(at)artificialis.com


Site Internet :

http://nkerinska.artificialis.com


Article rédigé :
  • Échanges poétiques entre texte et image dans l’art numérique

L’auteur achève un mastère en sociologie à l’Université du Québec à Montréal. Son mémoire porte sur la genèse et la circulation de sens dans l’expérience d’objets urbains (dir. L. Jacob). Il est boursier du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada. S. Lafontaine, « Construire la biximania », Revue horizon sociologique, Varia : sociologies du monde, mondes sociologiques, n°3, 2010, http://www.revue-sociologique.org/sites/default/files/3._Lafontaine._BIXI.pdf.


Contact mail :

slafontaine(at)gmail.com



Article rédigé :
  • L’artiste au Miroir : projection de soi, fiction et phénoménalité sociohistorique dans Prenez soin de vous de Sophie Calle

Xavier Lambert est Maître de conférences HDR en Arts plastiques et Directeur adjoint du LARA à l’Université de Toulouse Le Mirail. Son travail de recherche porte sur la question des systèmes en tant que processus impliquant un nombre de plus en plus important de pratiques dans le champ de l’Art contemporain, celui des Arts plastiques en particulier. Le domaine d’étude recouvre les pratiques liées aux technologies contemporaines (technologies du numérique, bio-technologies, etc.) et la façon dont on peut approcher certains processus poïétiques à partir des sciences de la cognition, autour d’une pratique sur une certaine forme de dessin automatique.


Contact mail :

xavier.lambert(at)univ-tlse2.fr



Article rédigé :
  • L’imprévu comme preuve du système

Edwige Lelièvre est ATER à l’Université de Savoie et actuellement responsable des étudiants de Licence 2 Information et communication. Passionnée par les jeux de rôles, elle a soutenu en novembre 2012 une thèse sous la direction de Marie-Hélène Tramus sur les jeux de rôle en ligne et les jeux à réalité alternée, en s’intéressant plus particulièrement à l’expérience esthétique et aux possibilités de création qu'offrent ces jeux. Elle a suivi le cursus de recherche de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD), où elle a obtenu une allocation pour ses recherches en 2010, dans le cadre de l’axe Espace Numérique - Extension du Réel (EN-ER). Artiste numérique, elle a réalisé de nombreuses œuvres interactives et des courts métrages en images de synthèse 3D, dont le film La Rotonde des Valois, Mausolée disparu, commandé par le Centre des Monuments Nationaux. À travers le projet Les Mystères de la Basilique, elle souhaite hybrider des systèmes de jeu de rôle en ligne avec un jeu à réalité alternée, afin d’étudier l’impact d’un tel gameplay sur l’immersion et la coopération entre joueurs.


Contact mail :

edwige.lelievre(at)gmail.com



Article rédigé :
  • Création et direction de personnages Ghost Invaders - Les Mystères de la Basilique

Alice Lenay est artiste chercheuse. Elle prépare actuellement un doctorat de recherche et création, sous la direction d’Yves Citton et de Jean-Philippe Lachaux (UMR LITT&ARTS de l’Université Grenoble-Alpes, laboratoire DYCOG de l’INSERM à Bron et théâtre de l’HEXAGONE Scène Nationale Arts Sciences à Meylan). Elle travaille sur les apparitions de visages sur écran, la question de la rencontre et de l’être-ensemble au sein des environnements médiatiques.
« Exercices de rencontre à l’usage de ceux qui veulent mesurer la distance qui les sépare », série d’éditions et de performances collaboratives (2016 -)
« Présence / absence », installation interactive (2016)
« La lettre à la limite des Lilas », installation de documents de recherche et film (2016)
« Aubervilliers 100 chemins », film (2015)
« Les yeux mécaniques », série vidéo (2014 -)
« Rendez-vous », édition (2014)
« visage-interface », film (2014)




Article rédigé :

Benjamin Lesson est docteur en Sciences de l’Information et de la Communication. Ses recherches posent le cinéma comme une forme de médiation culturelle permettant au spectateur de rencontrer une culture et d’y prendre place. Le cinéma pointe ainsi une manière d’être dans le monde, avec les autres : il offre une grille de compréhension du monde et de la sociabilité à travers ses représentations et leurs mises en spectacle. À partir de cette hypothèse, ses différents travaux s’attachent à circonscrire l’expérience cinématographique sous ses aspects esthétiques, éthiques et politiques.




Article rédigé :
  • L’imprévisibilité de la réception cinématographique : mises en jeux de l’engagement spectatoriel

Ophir Levy est chargé de cours en esthétique et en histoire du cinéma à l’université Paris III Sorbonne nouvelle. Doctorant à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, où il a obtenu un DEA de philosophie, ses recherches portent sur l’empreinte souterraine de la Shoah dans le cinéma contemporain. Il travaille par ailleurs pour le service pédagogique et le service formation du Mémorial de la Shoah. Il est l’auteur de Penser l’humain à l’aune de la douleur. Philosophie, histoire, médecine. 1845-1945 (L’Harmattan, 2009).


Contact mail :

ophirlevy(at)yahoo.fr


Site Internet :

http://penserlhumainlaunedeladouleur.blogspot.com


Article rédigé :
  • Sous la peau numérique. Z32 d’Avi Mograbi

Après son Master en Culture Contemporaine et Nouvelles Technologies en 2004, à Lisbonne, Luís Lima a publié son mémoire sur l’esthétique du concept d’eccéité : Estética da Ecceidade, o Traçar de uma carta (éd. Minerva-Coimbra, Lisboa, 2008). Comme traducteur et journaliste indépendant, Luís Lima a traduit en portugais et écrit sur les œuvres de Pierre Klossowski, Michel Foucault, Paul Valery, Bernard Stiegler et Slavoj Zizek, entre autres. Il travaille actuellement sur les ontographies de l’immanence, dans le cadre d’un doctorat en cotutelle, en Littérature Française à Paris, sous la direction d’Antoine Compagnon, et en Philosophie, à Lisbonne, sous la direction de José Gil.


Contact mail :

luisfmlima(at)gmail.com


Site Internet :

http://luislima.tk


Article rédigé :
  • Ontographie(s) et eccéités Le lac des signes et les êtres textués

Sophie Limare est agrégée d’arts plastiques et docteure en esthétique et théorie de l’art contemporain. Elle est membre du laboratoire CLARE ARTES Université Bordeaux 3 Montaigne et enseigne les arts visuels à l’ESPE d’Aquitaine - Université de Bordeaux.Elle a notamment publié en 2015 Surveiller et sourire - Les artistes visuels et le regard numérique aux Presses universitaires de Montréal dans la collection Parcours numériques : http://www.parcoursnumeriques-pum.ca/surveilleretsourire




Article rédigé :
  • Les enjeux du hors-écran dans les illusions visuelles numériques

Elisabeth Magne est maître de conférences en arts plastiques à l’Université Michel de Montaigne / Bordeaux 3. Ses recherches portent sur les modes d’être et de réception de l’image et sur la permanence de formes transhistoriques de l’iconique. Elle interroge la mutation numérique et les nouveaux espaces de l’image tant d’un point de vue esthétique qu'anthropologique. Sous son regard, les jeux vidéo, les dispositifs immersifs, les nouveaux objets/interfaces comme les smartphones.


Contact mail :

elisabeth.magne(at)u-bordeaux3.fr



Article rédigé :
  • Les nouvelles chimères du quotidien. Formes hybridées du réel et de l’image via les smartphones

Doctorante en « Langue, littérature, image : civilisations et sciences humaines » à l’Université Paris VII - Denis Diderot. Rédige une thèse intitulée Sortir des limites : Une image de soi dans l’écriture moderne et l’expression architecturale contemporaine, sous la direction d’Evelyne Grossman.

Publication en ligne : http://www.dossier-habitat.implications-philosophiques.org


Contact mail :

eva.mahdalickova(at)yahoo.fr



Article rédigé :
  • En quête de nouvelles expériences : l’architecture et le virtuel

Geneviève Marois-Lefebvre est actuellement candidate à une maîtrise en Arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur les possibilités de création autour de l’indicible et de l’irreprésentable en vidéo.


Contact mail :

marois-lefebvre.genevieve(at)courrier.uqam.ca



Article rédigé :
  • L’empreinte numérique de la mort : étude de l’œuvre Community de Terike Haapoja

Enseignant à l’Université Catholique de Rio de Janeiro (PUC-Rio), Tito Marques Palmeiro étudie les rapports entre la philosophie contemporaine et la tradition. Il a publié une série de textes, en portugais, portant sur le rapport entre le monde et la pensée chez Kant, Heidegger, Merleau-Ponty et Hannah Arendt, ainsi qu’un chapitre de livre en français : « Le corps-miroir », in Objet, bijou et corps, Paris, L’Harmattan, 2008. Il prépare actuellement un livre qui sera publié en 2014 : Le livre du monde.




Article rédigé :
  • Dispositifs informatiques et dysfonctionnements

Agrégé en Arts appliqués via l’École Normale Supérieure de Cachan, Anthony Masure prépare une thèse sur « le design des programmes » à l’université Paris 1, sous la direction de Pierre-Damien Huyghe. Designer, il travaille sur les interfaces web, les fictions interactives et les manipulations de données.


Contact mail :

anthonymasure(at)gmail.com



Article rédigé :
  • Des dispositifs aux appareils : L’espacement d’un calcul
  • Braun/Apple Des survivances paradoxales

Responsable de recherche Web et métadonnées à l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI) du Centre Pompidou, doctorant à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (PhiCo, composante EXeCO), chercheur associé auprès de l’équipe Wimmics de l’INRIA de Sophia Antipolis (projet SemanticPedia), doctorant associé au CNAM (équipe DICEN), enseignant en Master 2 à l’Université Marne-La-Vallée. Alexandre Monnin défend l’idée d’une philosophie du Web en organisant de nombreux événements scientifiques, notamment un séminaire consacré à cette question entre la Sorbonne (Collège des écoles doctorales de Paris 1) et le Centre Pompidou (IRI), pour l’année 2012.


Contact mail :

alexandre.monnin(at)malix-univ.paris1.fr


Site Internet :

http://web-and-philosophy.org


Article rédigé :
  • L’ingénierie philosophique comme design ontologique : retour sur l’émergence de la « ressource »

Docteur en Sciences de l’Information et de la Communication, Antoine Moreau est maître de conférence à l’Université de Franche-Comté, département Multimédia de l’UFR STGI de Montbéliard. Il est membre du laboratoire ELLIADD-OUN (Objets et Usages Numériques) et responsable de l’axe de recherche « Liens entre les arts et le numérique ». Initiateur du collectif Copyleft Attitude et de la Licence Art Libre, dont il est co-rédacteur, il porte son attention sur les droits d’auteur à l’ère du numérique et de l’internet. Se qualifiant comme « artiste peut-être », il développe différentes recherches en art multi-médias, allant du nonnumérique au numérique. Ses réalisations interrogent notamment ce qui peut relever d’une « eséthique » où la forme n’est pas seulement déterminée par l’esthétique mais participe d’un souci éthique. Ses travaux et articles portent essentiellement sur les rapports de l’art avec le numérique, les droits d’auteur et le transmédia. Il a notamment participé au colloque RESIPROC (Réseau international sur la professionnalisation des communicateurs) sur le thème « Les métiers de la communication traversés par le numérique » (2014, communication « Un art de l’information et de la communication ? », publication à venir) et au colloque Vers un musée de l’informatique et du numérique (2012, communication « Une conservation dynamique des oeuvres numériques ? », disponible en ligne). Invité par le Reading Club, il a réalisé une performance d’écriture copyleft en ligne intitulée Ah ! La LAL !… (2014, transcription en ligne) et participé au Festival Traverses Vidéo, en présentant « ici c’est ici » un poème-vidéo_vidéo-poème au Musée des Abattoirs de Toulouse (2015, disponible en ligne). Sollicité par le projet TransmediaMix, il est mentor du Hackaton-Barcamp TransmediaMix sur le thème « le changement dans l’éducation ». Co-réalisation d’un projet transmédia en partenariat avec l’IRI (Institut de Recherche et d’Innovation) du Centre Georges Pompidou et le laboratoire OUN (Objets et Usages Numériques), Centre Georges Pompidou, salle Triangle, Paris, juin 2014.




Article rédigé :
  • L’à-côté de l’écran

A.M. Munteanu is Doctor in the Sociology of Communication (University of Bucharest) ; Associate Professor at the Faculty of Letters (department of Journalism), Ovidius University Constanta, Romania. Her research concerns the language of the media and the effects of communication systems on social practice.


Contact mail :

aidatodi(at)yahoo.com



Article rédigé :
  • The Numerical Individual and The Construction of the Self outside Everyday Life

Docteure en Sciences de l’Information et de la Communication, consacrant ses recherches à l’histoire des usages de la communication en réseau, aux archives numériques (amateurs et professionnelles) et au folklore d’Internet, et enseignant actuellement à l’IUT de Belfort-Montbéliard, Université de Franche-Comté, Camille Paloque-Berges a publié Poétique des codes informatiques en 2009 chez Archives contemporaines et plusieurs articles dans des revues académiques.


Contact mail :

camillepaloqueberges(at)gmail.com


Site Internet :

http://camillepaloqueberges.free.fr


Article rédigé :
  • Mémoire matérielle d’Internet et Media Archeology
  • Tissages culturels de réseau : l’art ASCII comme écrit d’écran et de code

Grzegorz Pawlak est artiste et doctorant en arts plastiques, sous la direction de Françoise Parfait, à l’Université de Picardie Jules Verne. Sa pratique artistique et ses recherches relèvent d’une approche poétique du quotidien et d’une interrogation des pratiques technologiques contemporaines, dans le champ élargi des nouveaux médias. Parmi ses pièces récentes, figurent une installation sonore au Musée des Moulages de Lyon (Loiterophily, 2011) ainsi qu'un projet de création poétique sur Twitter (@Phonemes).


Contact mail :

grzegorz.pk(at)gmail.com


Site Internet :

http://twitter.com/Phonemes


Article rédigé :
  • Artefacts du numérique : occurrences et récurrences

Julien Péquignot est Docteur en Sciences de l’Information et de la Communication (qualifications CNU : sections 18 arts, 19 sociologie et 71 information et communication). Il est ATER au Département Information et Communication de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse et membre de l’Équipe Culture & Communication du Centre Norbert Elias (UMR 8562) CNRS – EHESS – UAPV – UPC – ENS Lyon. Ses recherches portent sur les cultures populaires audiovisuelles (musique, cinéma, télévision, Internet) et leurs discours.


Contact mail :

julien.pequignot(at)gmail.com



Article rédigé :
  • Clip et nouvelles technologies Archéologie d’une permanence

Thibault Philippette est docteur en sciences de l’Information et de la Communication, chargé de cours à l’Université catholique de Louvain (Belgique) et membre du Groupe de Recherche en Médiation des Savoirs (GReMS). Il est également membre du Laboratoire Jeux et Mondes Virtuels (LABJMV) et de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines (OMNSH). Ouvrage: Philippette, Thibault (2015). Bien jouer ensemble. Une étude des activités de coordination des joueurs de jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs (MMORPG). Louvain-la-Neuve : Presses Universitaires de Louvain, 729, 384 p. http://pul.uclouvain.be/fr/livre/?GCOI=29303100343750.



Site Internet :

http://www.uclouvain.be/thibault.philippette


Article rédigé :
  • De l’écran à l’interface : représentation et configuration de l’activité de jeu

Marine Pillaudin est professeur agrégée d’Arts plastiques, et doctorante en Arts plastiques, à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction d’Éliane Chiron. Elle mène une réflexion sur les notions de transitoire et de transitionnel dans le jeu créateur à partir de l’analyse d’images photographiques, cinématographiques et vidéographiques.




Article rédigé :
  • Du certain au possible : portrait de l’identité numérisée chez Loretta Lux

Marie Reverdy est titulaire d’un doctorat en Études Théâtrales, sa thèse soutenue en 2008 interrogeait la place des nouvelles technologies dans l’art. Depuis 2006, elle est également collaboratrice permanente de la revue d’art contemporain Off Shore dans laquelle elle rédige la chronique Théâtre. Ses publications et son enseignement universitaires portent autant sur l’esthétique théâtrale contemporaine que sur la place des nouvelles technologies dans le champ du théâtre et de la performance. Marie Reverdy travaille également comme dramaturge auprès de diverses compagnies de Théâtre et de Danse. Avec la Compagnie Primesautier Théâtre, elle a abordé les thèmes Arts et Sciences : La Vie de Galilée de B. Brecht, L’Art (n’)e(s)t (pas) la Science (écriture collective). Elle travaille actuellement à la conception et à la dramaturgie de Tout ce qui existe ailleurs se manifeste ici, prochain projet de la compagnie Primesautier Théâtre autour de la philosophie de Wittgenstein.




Article rédigé :
  • La dialectique de la présence/absence, la scène comme hors-écran

Actuellement en doctorat d’Arts plastiques, esthétique et science de l’art à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Olivier Robert écrit une thèse intitulée Phénoménologie de l’expérience vidéoludique sous la direction de Mme Isabelle Rieusset-Lemarié.


Contact mail :

olivier.robert.2.0(at)gmail.com



Article rédigé :
  • Enjeux expérientiels de bugs vidéoludiques

Alexandre Saint-Jevin est moniteur de théorie en Arts plastiques et allocataire de recherche pour sa thèse en Psychanalyse sous la direction de Gérard Wajcman. Par ses différentes formations, il croise psychanalyse, esthétique, linguistique et cultural studies. Il étudie plus particulièrement la théorie de la machine dans l’œuvre de Lacan afin de faire émerger un concept spécifique du virtuel. Cet intérêt vient de ses études en Traitement Automatique des Langues ainsi que de sa pratique artistique de Field Recordings et de gravure sur plexiglas, qui questionne la dimension incorporelle du corps et l’invisible comme condition de visibilité. De plus, il poursuit des recherches ethnolinguistiques sur le perspectivisme de la culture Guarani.




Article rédigé :
  • Démultiplication numérique d’un souffle : la dimension pittoresque du corps
  • D’une toile à une autre : d’Alberti au virtuel lacanien

Thomas Stenger est maître de conférence, au Centre Européen des Produits de l’Enfant (CEPE) de l’IAE de Poitiers. Il poursuit des recherches sur l’appropriation des TIC et les enjeux sociaux, économiques, organisationnels et éthiques qui y sont associés dans une perspective sociotechnique et dans le cadre de projets de recherche interdisciplinaires mobilisant principalement les sciences de l’information et de la communication, les sciences de gestion, l’informatique et la sociologie.


Contact mail :

stenger(at)iae.univ-poitiers.fr


Site Internet :

http://thomasstenger.kiubi-web.com


Article rédigé :
  • Les activités quotidiennes des jeunes sur les réseaux socionumériques : typologie et enjeux

A. Todi is Doctor in Letters (University of Bucharest); Associate Professor at the Faculty of Letters, Ovidius University Constanta, Romania. Studies on the impact that changes in real situations and virtual interactions have on the language system.


Contact mail :

ana_petra(at)yahoo.com



Article rédigé :
  • The Numerical Individual and The Construction of the Self outside Everyday Life

Julien Verhaeghe est docteur en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts, Université Paris 8. Sa thèse, intitulée Esthétique du flux dans l’art contemporain, interroge les processus faisant advenir la contemporanéité, dans leurs rapports à l’esthétique. Il a notamment publié : Photographie, médias et capitalisme (co-direction), Paris, L’Harmattan, 2009 ; « Vers une photographie du corps micropolitique : Andreas Gursky », dans Politiques de la photographie du corps, sous la direction de François Soulages, Paris, Klincksieck, 2007.




Article rédigé :
  • « Devenir-monde ». Un archivage cartographique de la quotidienneté

Nathanaël Wadbled est doctorant en philosophie à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et associé au Centre d’Études Féminines et d’Étude de Genre. Ses recherches portent sur les conditions d’inscription et de reconnaissance des corps et des individus. Parallèlement à une thèse sur les musées d’histoire et à une double recherche sur Judith Butler et sur la question du corps dans le sadomasochisme, il s’intéresse en ce sens aux représentations médiatiques en tant que dispositifs de subjectivation et de détermination des types de vies et de corps qui seront reconnus comme vivables ou invivables.


Contact mail :

nathanael_3009(at)yahoo.fr


Site Internet :

http://www.coalitioncyborg.org ; http://coalitioncyborg.blogspot.com


Article rédigé :
  • Identification et reconnaissance de soi dans les images médiatiques.Le fantasme de la pornographie

Docteur en Sciences de l’Information et de la Communication, Olivier Zattoni est également directeur artistique pour le moteur de recherche européen Qwant (www.qwant.com). Ses travaux portent sur les territoires apparentés au numérique et leur rapport aux espaces habités. À la croisée de diverses disciplines, il interroge les topographies virtuelles, la notion de non-lieu cybernétique ainsi que les stratégies d’appropriation de l’espace – et en particulier du continuum urbain – au travers des interfaces et des périphériques mobiles. Empruntant aussi bien aux champs de l’esthétique, de la pensée des techniques ou de la géographie, ses récentes contributions plaident pour une forme d’écologie du monde numérique, où les nouvelles technologies apparaissent intimement liées à la question du regard.




Article rédigé :
  • Le numérique et ses lieux incertains ; une cartographie à l’épreuve des imaginaires territoriaux

Marion Zilio est actuellement doctorante en Esthétique, AIAC « Arts des Images & Art Contemporain », EA 4010, Université Paris 8. Ses recherches portent sur l’esthétique de la fluidité et les cultures numériques. Elle a notamment publié : « Du visage à la sur-face », dans Photographie et contemporain. À partir de Marc Tamisier, sous la direction de François Soulages, Paris, L’Harmattan, 2009 ; « De l’a-culture aux sources de l’imaginaire contemporain ? », dans Photographie, médias et capitalisme, sous la direction de François Soulages et Julien Verhaeghe, Paris, L’Harmattan, 2009.


Contact mail :

mzilio(at)hotmail.fr



Article rédigé :
  • « Devenir-monde ». Un archivage cartographique de la quotidienneté